Projet d'établissement

En référence à notre projet éducatif et à notre projet pédagogique, le projet d’établissement de l’école sera basé sur un mot fréquemment présent dans les textes : le respect.

DEVELOPPEMENT DES SUJETS

1. RESPECT DE SOI-MEME ET DES AUTRES

L’évangile est basé sur le respect des autres et de soi-même ; dans cet esprit, nous agirons à l’image du Christ.

Sans se respecter soi-même, il est difficile de respecter les autres ou de se faire respecter.

C’est pourquoi, la communauté éducative se fait un devoir de garder tous ses membres dans l’intégrité physique et morale. Pour ce faire, chacun participe à l’idée de bannir dans l’école les jugements hâtifs et sans fondement, les prises de position rapides.

Nous mettons en place dans l’école des situations permettant à chacun de s’exprimer. Les avis des autres sont importants à nos yeux que ce soit du point de vue religieux, politique, moral ou affectif.

Afin de connaître, de comprendre les élèves et de les amener à s’entraider, nous instaurons :

le temps de parole de 10 minutes après certaines récréations.
un “conseil de tous” dans les classes chaque semaine.

2. RESPECT ET MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME

Notre fédération a édité le programme intégré, qui est l’outil de référence pour assurer à tous les élèves un apprentissage des bases de compétence, pour accéder à l’enseignement secondaire. Nous nous efforcerons de suivre ce programme non seulement dans sa lettre, mais surtout dans son esprit en accentuant :

L’information

L’école sera attentive aux informations générales et locales qui s’adressent autant aux enfants qu’aux adultes. Elle se servira de ces informations pour créer la participation à de nombreuses activités culturelles locales (théâtre, cinéma, manifestations religieuses, festivals de musique, ateliers divers,…) mais aussi aux activités plus extérieures telles que concours artistiques, pédagogiques, artisanaux, etc. …

Grâce à l’installation d’une bibliothèque, d’une salle informatique, les élèves auront l’occasion de s’informer dans les différents sujets abordés en classe.

L’école fera elle-même de l’information par son site internet.

La formation continuée

Les journées consacrées à la formation continuée des enseignants constituent des moments forts dans la réflexion et la mise en ??uvre des options proposées – voire imposées – par le réseau. Dans cette mesure, chaque enseignant s’efforce de participer aux formations et de les partager avec ses collègues lors de concertations consacrées à ce sujet. L’école organisera aussi des formations en école sur des thèmes correspondant à la pédagogie proposée par le P.O.

Le dialogue

Par la continuation d’activités existantes dans notre établissement – telle que l’expression en groupe – la mise en place de lieux et de moments de dialogues sera un souci permanent des enseignants, afin de comprendre et d’aider les élèves, les collègues et les parents lors de situations passagères difficiles.

L’évaluation

La situation actuelle, en matière d’évaluation, consiste, à la remise trimestrielle d’un bulletin d’évaluation certificative.

L’évaluation est un moyen, non seulement de mesurer les savoirs, savoir-faire, savoir être des élèves, mais aussi un moyen de formation des enfants, grâce au réajustement des connaissances, mais aussi de la capacité de suivre les apprentissages, tout en valorisant les différences. Dès que possible, nous mettrons en place des outils d’évaluation formative, outils qui seront définis lors des concertations.

3. RESPECT DE LA DIFFÉRENCE

Les enfants qui nous sont confiés, nous arrivent avec des bagages, des intérêts, des motivations totalement différents. Cette différence est non seulement physique, mais se trouve dans la faculté de comprendre, l’expérience déjà acquise de la vie, la faculté de comprendre, la peur, les sentiments. L’école n’a pas pour objectif d’amener tous les élèves en même temps, au même endroit, faisant en sorte que tous les élèves se ressemblent étrangement, comme fabriqués dans un moule fermé. La tendance à la différenciation doit se remarquer dans les travaux divers des élèves, travaux où ils expriment leur personnalité dans les réalisations demandées.

Cette différenciation se remarquera aussi dans le regard de l’enfant sur ce qu’il fait, d’après le jugement de ceux qui “ savent “.

4. RESPECT DE LA CONTINUITÉ

En connaissant les contenus du programme, en connaissant les élèves, nous remarquons que l’enseignement fondamental forme un tout. Nous travaillerons au maximum dans un esprit de continuité :

  • en réalisant des cycles de deux ans dans l’école (soit en suivant ses élèves 2 ans, soit en organisant des classes contenant le cycle).
  • en faisant suivre avec chaque élève un dossier contenant ses travaux de bases, ses outils de référence, son bagage de savoirs, savoir-faire, pour pouvoir le prendre à partir de ce qu’il connaît.
  • en s’informant auprès des collègues, en amont et en aval, de leur pédagogie.
    en utilisant un vocabulaire identique (principalement dans les termes techniques) ainsi que des méthodes actives reconnues par tous.
  • en réalisant des concertations basées sur ce qui précède.
  • en organisant des réunions avec le premier degré du secondaire sur la continuité et la transition entre les deux cycles.

5. RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT

L’école visera à aider les enfants à comprendre l’importance du respect de l’environnement dans la vie de tous les jours.

Des actions assurant la protection de l’environnement seront menées par la plupart des classes: projet gardien de sources avec la région wallonne, projet de l’association BEBAT avec les ramassages de piles usagées, projet avec la commune de Virton pour des ramassages sélectifs de déchets, choix des friandises destinées aux temps de pause,…

De plus, en responsabilisant chacun sur ce sujet, la communauté scolaire s’efforcera de parvenir à rendre l’école propre par des ramassages quotidiens dans la cour de l’école, ainsi que des actions pratiques ( de préférence trouvées par les enfants) à faire pour un meilleur environnement.

6. RESPECT DE L’AUTONOMIE

Tout en travaillant ensemble, il est indispensable de respecter l’autonomie des enseignants et des enfants. Cette autonomie s’obtient en laissant à chacun la possibilité d’exploiter ses facultés d’adaptation à la matière et au fonctionnement de l’école et de la classe.

Le travail par groupe, les divers modes d’expression, les interactions de différents groupes d’âge et la pédagogie du projet permettront aux enfants de prendre leur place au sein de la classe et de l’école.

7. RESPECT DU RÈGLEMENT

La communauté scolaire (élèves, enseignants, parents, intervenants extérieurs) sera informée de l’existence d’un règlement général propre à l’établissement, et se fera un devoir de l’observer.

8. RESPECT DES RYTHMES SCOLAIRES

Pour un enseignement efficace, il faut que l’enfant travaille dans un rythme auquel il s’adapte, sans perturber ses repères. L’école respectera donc les horaires établis dès le début de l’année. Les pertes de temps seront repérées rapidement et rectifiées.

L’horaire de l’école laissera de la place pour les temps de gratuité (expression artistique, participation aux activités religieuses et culturelles , éveil artistique au sein du programme, intervention de personnes extérieures à l’école pour initier les élèves à certaines disciplines ou métiers ).

Les Sources

Ecole Libre Fondamentale Mixte
Rue Croix-le-Maire, 16
B-6760 VIRTON

Derniers articles ...

Mises à jour (textes, photos, galeries) par les enseignants des Sources grâce au système de gestion de contenu Textpattern - Design et programmation offert par Alysse SPRL / Jean-Pol Dupont